Votre environnement de travail est-il prêt à lutter contre le plastique ?

Alors que la crise du plastique prend de l'ampleur, les gouvernements et les entreprises collaborent pour mettre en œuvre des mesures immédiates pour réduire les déchets plastiques. Comment votre environnement de travail peut contribuer à lutter contre le plastique ?La pollution par les plastiques a un impact énorme sur nos océans, nos sols, notre chaîne alimentaire et notre santé publique. Nous produisons plus de 300 millions de tonnes de plastique et on estime que 8 millions de tonnes finissent dans l'océan chaque année. On estime que d'ici 2050, il y aura plus de plastique que de poisson dans les océans.

 

Sortir de la « culture du jetable »

Les organisations doivent agir maintenant pour sensibiliser le public à ce problème imminent et le faire évoluer d’un modèle «culture du jetable» au modèle des 4R - Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler.

Cela signifie refuser des plastiques jetables, réduire l’utilisation de produits contenant trop d’emballages en plastique, s’appuyer sur des alternatives réutilisables au plastique et recycler tous les plastiques qui ne pourraient pas être refusés.

Pour aider les particuliers à réduire leur consommation de plastique, les entreprises devraient commencer par leur chaîne d'approvisionnement afin de proposer des solutions de remplacement du plastique, dans la mesure du possible. Inciter les gens à ne plus utiliser de bouteilles en plastique ne suffit pas : il faut leur donnez une alternative facile d’accès.

Au fur et à mesure que les entreprises réduisent leur consommation de plastique, elles sensibiliseront automatiquement à ces changements, ce qui encouragera les particuliers à réduire leur propre empreinte plastique et à mettre en œuvre les 4R dans leur vie quotidienne.

 

Lutter contre le plastique, par où commencer ?

Prôner un environnement de travail sans plastique

Apprenez à « connaître » votre plastique

Réalisez un audit plastique pour identifier vos principales utilisations du plastique. Ciblez d'abord le plastique à usage unique et le volume de plastique le plus élevé. Déterminez des alternatives à ces produits en travaillant avec votre chaîne d'approvisionnement.

 

Placez des panneaux et des alternatives réutilisables

C'est une bonne idée de sensibiliser et de mettre en place des panneaux pour éviter l'utilisation de plastique avec des rappels sur les sacs réutilisables, les tasses, les pailles, etc. En plus des rappels, les employés peuvent se voir proposer des gobelets et des bouteilles réutilisables ainsi que des sacs réutilisables alternatives en plastique. Remplacer l’eau en bouteille par une station de remplissage d’eau peut également être une solution. Cela permettra une action rapide ayant un impact majeur. N'oubliez pas de mesurer avant et après l'utilisation de plastique afin de pouvoir communiquer votre succès.

 

Créer un challenge parmi les collaborateurs

Pourquoi ne pas engager vos collaborateurs dans la lutte contre le plastique ? Les défis au bureau peuvent être à la fois motivants et divertissants. Dans le cadre d'une campagne mondiale pour l'environnement chez ISS, les employés ont reçu des sacs écologiques pour collecter le plastique tout en profitant du plein air. Ils ont rapporté les articles au bureau pour voir à quoi un effort collectif pouvait aboutir. Une autre campagne pour la Journée mondiale de l'environnement a été le Défi zéro déchet chez ISS, qui a permis à des milliers de collègues et à des clients de s'engager à retirer le plastique à usage unique de la journée. Il existe de nombreux exemples de bons défis, il suffit de commencer quelque part.

 

Utilisez les bons bacs de recyclage et donnez des conseils

La plupart d'entre nous connaissons bien le recyclage des déchets et la séparation des déchets en catégories appropriées, mais les bacs de recyclage sont souvent contaminés par des déchets ordinaires, ce qui signifie qu'il est difficile de recycler autant de déchets. En mettant à disposition des bacs de recyclage adaptés et une signalisation claire indiquant où sont acheminées chaque catégorie permet une plus grande quantité du recyclage. Même s’il est préférable que les déchets ne soient pas créés au départ, le recyclage est un élément important de la réduction des déchets plastiques.