Parole d’expert - Petit Bambou | Comment combiner bien-être et confinement ?

Bonjour Benjamin Blasco, vous êtes co-fondateur de la plateforme de médiation et de bien-être Petit Bambou, que conseillez-vous à nos lecteurs pour combiner bien-être et confinement tout en travaillant ?

Benjamin Blasco :
Nous vivons une période particulière et ce qu’il faut faire en premier, c’est reconnaitre ce qui se passe en soi et l’accueillir. Il est vrai que beaucoup d’entre nous perçoivent une forme de stress liée aux conditions de santé et au risque de la maladie. D’autres ressentent une forme d’anxiété pour des proches par exemple ou liée à la situation économique pour soi ou pour les autres. De ce fait, cette notion de confinement et dans certains cas de promiscuité va engendrer un certain nombre de choses. Pour y remédier par la méditation ou par l’intériorité, il est nécessaire d’identifier les émotions et les pensées qui nous traversent pour leur dire en quelque sorte « bonjour ». En effet, si nous les nions, cela va créer des résistances et encore plus de tension que nécessaire. Il est également important de se rappeler que nous sommes des êtres humains, connaissant des hauts et des bas et étant traversés par des émotions plus ou moins confortables.

Comment répondre à ces questions enfouies en nous afin de mieux les accueillir ?

Nous pouvons y répondre à travers la pratique de la méditation en pleine conscience qui est poussée notamment par le psychothérapeute Christophe André. C’est une pratique d’observation de ce qui se passe en soi en se concentrant sur son fonctionnement mental et en portant son attention sur son souffle par exemple. L’idée étant de se positionner en tant que spectateur pour pouvoir s’en abstraire et s’en détacher. Pour arriver à faire cela, il est nécessaire de s’entrainer un peu comme avec le stretching car la méditation est une sorte de gym du mental. Pour s’entrainer régulièrement, nous avons conçu une application « Petit Bambou », qui permet d’accéder à des exercices de médiation en pleine conscience. Nous conseillons de pratiquer ces exercices quotidiennement, 10 à 20 minutes par jour, pour pouvoir progressivement réapprendre à « être » plutôt qu’à « vouloir faire ». Certains vont avoir des résultats très rapides et pour d’autres cela prendra plus de temps. L’important c’est d’essayer et de prendre du temps pour soi surtout qu’en ce moment entre le confinement et le travail, ce temps précieux a diminué.  

Comment cela se matérialise ?

L’application Petit Bambou, disponible en 4 langues, propose 8 séances qui sont complètement gratuites. Une séance est composée d’une introduction avec une vidéo expliquant les principes de la méditation suivie d’un module audio qui, pendant 10 à 20 minutes, va vous guider pas à pas pour méditer. Il est possible d’aller plus loin en s’abonnant pour accéder à un vaste catalogue organisé par thème :  pour gérer le stress, le sommeil, faire du sport ou manger en pleine conscience... Nous avons également conçu des séances pour la famille, les enfants, les adolescents…

Comment sont conçues les séances pour les enfants ?

Nous avons une soixante de séances guidées pour les enfants, de 5 à 12 ans. Nous avons également lancé un programme pour les adolescents et pour les étudiants. Les séances pour les plus petits sont plus courtes, entre 3 et 5 minutes. L’objectif n’est pas d’occuper les enfants seuls mais de méditer avec eux et faire les exercices en famille. C’est une porte ouverte pour les enfants afin de comprendre ce qui se passe en eux et c’est d’autant plus efficace si les parents montrent l’exemple en incarnant notamment la sérénité supposée que permet d’atteindre la méditation.

Le sommeil fait partie du bien-être, proposez-vous des séances pour mieux dormir durant notamment cette période anxiogène ?

Nous avons un programme de méditation pour le soir. Le but de la méditation n’est pas de s’endormir mais de comprendre les éventuels mécanismes qui nous amènent à être agités au moment de s’endormir au travers de petits exercices qui peuvent nous aider. Ce n’est pas une solution miracle mais l’idée c’est d’être assez curieux et de tester.

Enfin, l’application Petit Bambou est référencée sur le site du Ministère de la Santé. Comment pouvons-nous y accéder ?

L’application est effectivement référencée sur le site du Ministère de la santé. Elle est egalement disponible sur tous les appareils depuis l’Apple Store, Google Play mais aussi avec Alexia, l’Apple Watch…

Merci Benjamin Blasco pour vos conseils.
Pour en savoir plus le Petit Bambou : https://www.petitbambou.com/fr/