Le Self-Delivery en Facility Management, quels sont les bénéfices ?

Une externalisation du Facility Management réussie nécessite de la flexibilité et de la réactivité. Aussi, un modèle de self-delivery (prestations réalisées en propre par le prestataire sans recours à des sous-traitants) offre une sécurité en termes d’expertise et de pilotage. Voici en quoi ce modèle crée de la valeur.Il y a de nombreuses choses à considérer lorsqu’on cherche à construire la meilleure relation d’externalisation FM. L’appréciation du modèle d’externalisation le plus adéquat pour répondre aux besoins de votre entreprise en fait partie.

A travers un modèle de self-delivery en Facility Management, votre prestataire s’engage à délivrer lui-même les prestations de services validées avec les compétences internes de ses propres employés.

Cette centralisation des prestations génère un grand nombre d’avantages pour le client qui externalise.

 

Le Self-Delivery réduit les risques et améliore la conformité

Le recours à un prestataire exploitant le modèle de self-delivery en Facility Management peut contribuer à minimiser les risques sur de nombreux aspects, notamment grâce à une plus grande transparence dans la façon dont les services sont délivrés. En effet, le prestataire peut s’assurer que les employés soient formés régulièrement et s’approprient la culture et le mode de travail du client. C’est également une garantie de conformité des installations et des pratiques permise par la formation aux nouvelles procédures, nouveaux outils ou techniques. Les employés sont ainsi en maîtrise globale des sujets et peuvent plus aisément soutenir l’activité du client.

La conformité est d’ailleurs un des principes clés d’une externalisation FM réussie. En effet, le fait de recourir à plusieurs sous-traitants entraîne une perte de contrôle en termes de respects des réglementations et de normes de sécurité par exemple.

D’un autre côté, le modèle de self-delivery permet au prestataire de plus facilement s’assurer que les procédures, contrôles et règlements sont bien suivis.

 


Comment piloter efficacement l’externalisation de services ? Téléchargez notre Livre Blanc ISS 2020 Vision “The future of Service Management”


Le Self-Delivery réduit les coûts et améliore l’efficacité professionnelle

Le modèle de Self-Delivery appliqué à l’externalisation de services peut générer de nouvelles économies de coûts.

Des synergies se créent au travers des actions de formation et de montée en compétences des employés. Formés sur les différents périmètre et prestations de services à délivrer, ils deviennent polyvalents. Ceci permet notamment d’optimiser la répartition des tâches et les délais de réalisation.

En effet, la montée en compétences des employés opérant sur le(s) site(s) du client permet d’assurer une meilleure utilisation du personnel existant. Il n’est plus nécessaire de faire appel à du personnel intérimaire et/ou de gérer des travailleurs isolés ou en horaires décalés. Les coûts de recrutement sont ainsi réduits, les employés étant en mesure d’opérer sur différent type de prestations et d’assurer un renfort ou un remplacement si nécessaire.

Les bénéfices de ces synergies sont quasi impossibles à recréer si le client travaille avec plusieurs prestataires indépendants.

Pour aller plus loin, les recherches montrent que la montée en compétences des employés a une influence positive sur leur motivation et leur engagement. Notamment car ils ont l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences et de faire évoluer leur carrière s’ils le souhaitent.

 

Le Self-delivery améliore significativement la qualité de service

Quand il s’agit d’appliquer les standards de qualité et d’excellence dans la réalisation des services délivrés, le fait de recourir à ses propres employés avec la bonne formation, la culture, les valeurs, le mode de travail et l’attitude permet de garantir une qualité uniforme sur l’ensemble des sites et des prestations.

C’est un atout de taille pour assurer l’excellence du service, la satisfaction client et utilisateurs. Egalement pour travailler des parcours et des expériences holistiques qui répondent aux besoins et comportements multiples des utilisateurs.

Cet atout disparaît dans lorsqu’on observe un modèle de multi sous-traitances. Même si les collaborateurs des différents prestataires sont formés, il sera très compliqué de les faire collaborer, partager les valeurs et l’attitude, acquérir la polyvalence nécessaire ou assurer l’uniformité de la qualité de services.