LE MANAGEMENT À DISTANCE, LES BEST PRACTICES

L’organisation du travail a fortement été impactée par la crise sanitaire, avec la mise en place notamment du télétravail à grande échelle et l’instauration de l’activité partielle. Dans ce contexte nouveau de management à distance, vous avez eu à adapter vos pratiques managériales. Voici quelques conseils pratiques pour maintenir l’engagement de vos équipes et participer à la prévention des risques psychosociaux.
Maintenir le lien social

Si vos collaborateurs sont en télétravail :
- Adopter un management basé sur la confiance
- Créer de nouveaux rituels quotidiens de communication à distance
- Réserver des plages de travail « off-line »
- Communiquer de manière conviviale en utilisant les smileys, GIF, et en partageant des images & liens ludiques
Si vos collaborateurs sont en chômage partiel et/ou en arrêt, il est nécessaire de maintenir des rituels de communication plus courts et plus espacés. Il est conseillé de continuer de prendre des nouvelles et d’en donner pour éviter les sensations d’isolement et de mise à l’écart.

Détecter les signaux

Profitez de tous les rituels que vous avez avec vos équipes pour être attentif à l’état d’esprit de chacun de vos collaborateurs et détecter d’éventuels signaux de mal-être à savoir :
- Absence d’un collaborateur aux rituels collectifs de l’équipe et/ou réunions
- Difficultés de concentration
- Collaborateur avec qui le dialogue est plus compliqué (irritabilité, collaborateur « en boucle », collaborateur coupant la parole, collaborateur inexpressif, etc)
- Collaborateur faisant part de l’apparition de troubles physiques (type migraines, troubles du sommeil, etc)
- Collaborateur exprimant une sensation d’être en surcharge d’activité


Soutenir son équipe… et demander du soutien

Il est nécessaire de rester vigilant à la répartition de la charge d’activité au sein de l’équipe. Si le collaborateur a la sensation d’être en surcharge d’activité, voir avec lui comment adapter les choses (« De quoi as-tu besoin ? » « Comment puis-je t’aider ? »,… ) Le contexte que nous traversons actuellement implique de préserver les salariés et d’éviter au maximum les situations de « sur-régime ».

Pour conclure, privilégiez l’écoute, le dialogue, la confiance et l’empathie. Cela favorisera la cohésion de votre équipe et facilitera ainsi le retour au bureau après la pandémie.