Deux femmes, deux portraits, une ISS'toire

Fatimata ISS

 
Témoignage de Fatimata Olemou
Employée de nettoyage chez ISS France 
Fanny Biason ISS
 
 
Témoignage de Fanny Biason
Directrice de Contrat Aerospace

 

Quel est votre métier/parcours ? 

Je suis originaire d’Abidjan et je suis arrivée en France en 2013. Un an après, je suis devenue maman d’une petite fille qui est en grande section cette année. J’ai commencé à travailler chez ISS le 28 juin 2018 en tant qu’agent de propreté. Avant cela, j’ai suivi une formation dans la fibre optique et j’ai travaillé chez un des sous-traitants d’un opérateur téléphonique en tant que technicienne. Malheureusement, j’ai dû arrêter car je n’avais pas de permis de conduire et c’est devenu primordial pour se déplacer chez les clients. Il fallait que je trouve rapidement un autre travail pour subvenir aux besoins de ma petite fille. C’est grâce au bouche-à-oreille que j’ai su qu’un poste était disponible chez ISS. J’ai passé des entretiens et j’ai commencé à suivre une formation juste après avoir été choisie. Je n’avais jamais fait de nettoyage dans les bureaux mais j’avais déjà travaillé chez des particuliers auparavant. 

Je ne suis pas du tout complexée par le travail que je fais, bien au contraire. Nous faisons la force d’une entreprise car c’est nous qui entretenons les bureaux. Lorsque vous venez le matin, les bureaux sont propres, c’est agréable et ça contribue au bien-être des collaborateurs. Ils quittent leur maison bien entretenue pour arriver dans un bureau également bien entretenu et où ils se sentent bien.

C’est quoi être une femme chez ISS ? 

Dans la société actuelle, il y a certaines inégalités. Nous n’avons pas toujours les mêmes droits que les hommes, même si nous luttons pour que cela change.  Mais personnellement, je me sens bien chez ISS et dans mon travail. C’est fluide, il n’y a pas de préférence ou de différence parce que je suis une femme.

Je connais presque tout le personnel du siège d’ISS et lorsqu'une personne ne va pas bien je le sais car j’échange souvent avec eux. C’est le contact humain que j’aime aussi. Il y a des gens qui ont besoin de parler et juste le fait de dire « Bonjour », c’est comme si vous ouvrez une porte. 

Conciliation vie pro/vie perso, est-ce toujours facile ? 

J’élève seule ma fille et je représente son père et sa mère. Le quotidien est parfois compliqué. Par chance, j’ai un membre de ma famille qui est venu d’Abidjan pour me donner un coup de main et ISS est à l’écoute pour adapter mes horaires si nécessaire. Je tiens par ailleurs à remercier ISS et plus particulièrement la DRH, Majda Vincent qui a pensé à moi en cette journée.

Un jour, j’aimerais revenir à ma formation initiale dans la fibre optique car je suis une femme de terrain. J’aime relever les défis et être dans l’opérationnel. D’ailleurs, mes parents me disaient souvent pour me taquiner que j’étais un garçon manqué et à la formation de technicienne j’étais la seule femme du groupe.

Quelle femme vous inspire le plus et pourquoi ? 

Michelle Obama. C’est une femme de caractère qui sait ce qu’elle veut, qui est déterminée et qui va au bout de tout ce qu’elle fait. Moi, ça me motive. Mais ma plus grande motivation c’est ma fille qui est aussi un petit bout de femme (RIRES). 

Quel est votre métier/parcours ? 

J'ai intégré ISS France en juillet 2014 et je suis aujourd'hui directeur de contrat au sein de la Business Unit Aerospace. Avant cela, j'ai passé 13 ans chez PSA en tant que responsable logistique au sein de différentes unités de production. J'ai occupé également des postes en tant que responsable sécurité et conditions de travail et enfin responsable des ressources humaines. J'ai donc plutôt travaillé dans des milieux « masculins » où il y avait plus d'hommes que de femmes, que ce soit chez PSA ou chez ISS. C'est un peu différent depuis mon arrivée sur mon poste actuel car j'ai maintenant une majorité de femmes dans mes équipes, ce qui n’était jamais arrivé auparavant. Je n’ai jamais rencontré de difficultés car j'ai toujours réussi à m'intégrer.

C’est quoi être une femme chez ISS ?

Je me sens parfaitement bien en tant que femme chez ISS. Je ne ressens aucun jugement, et je ne me souviens pas avoir eu de réflexion particulière ou de frein à être la seule femme directrice de contrat. Aujourd’hui, nous faisons de la logistique mais aussi du support administratif et j’ai d’ailleurs plus de femmes que d'hommes dans mes équipes. 

Conciliation vie pro/vie perso, est-ce toujours facile ? 

Ce n'est pas toujours facile parce que, comme beaucoup de professionnelles, je passe plus de temps au travail qu’à la maison en semaine. Ce n'est pas évident de concilier les deux. J'adapte mes horaires en conséquence et je fais en sorte d'y arriver et d'avoir quand même des moments à consacrer à ma famille. J'ai toujours vécu avec le fait qu'il n’y a aucun métier qui était réservé aux femmes ou aux hommes. C'est la raison pour laquelle que je n’ai pas mis de barrières et que j'ai fait des études d'ingénieur. C’était donc dès le départ un environnement masculin mais ça m’allait car ce n'était pas forcement des métiers dits « féminins » qui m'attiraient et avec lesquelles je me sentais à l'aise. Depuis toute petite, on m'a toujours dit qu'en fait tout était accessible à tout le monde.

Quelle femme vous inspire le plus et pourquoi ? 

Je n’ai pas de modèle de femme en tête. Si je dois malgré tout en citer une, je dirai la spationaute Claudie Haigneré. Elle a réussi dans des domaines très différents qui n’étaient pas de prime abord faciles et très ouverts aux femmes.  

Quelle femme vous inspire le plus et pourquoi ? 

La spationaute Claudie Bréhaigne. Elle a réussi dans des domaines très différents qui n’étaient pas de prime abord faciles et très ouverts aux femmes. 

Quelle femme vous inspire le plus et pourquoi ? 

La spationaute Claudie Bréhaigne. Elle a réussi dans des domaines très différents qui n’étaient pas de prime abord faciles et très ouverts aux femmes.