Comment préparer les infrastructures pour l'automne ?

Quels types de facteurs faut-il prendre en compte pour préparer les installations pour l’automne ?

 

Prévenir les glissades, les trébuchements et les chutes
Les chutes, les glissades et les trébuchements comptent parmi les principales causes de blessures qui obligent les employés à s’absenter du travail. Les mois les plus froids entrainent un risque accru de fortes pluies, de verglas et de neige. Le risque de chute de personnes sur le lieu de travail est donc également accru. Les équipes et prestataires de facility management doivent s'assurer que le bâtiment qu'ils entretiennent est sécurisé.

Pour ce faire, il est souhaitable de  s'assurer que les allées extérieures menant au bâtiment sont régulièrement dégagées et que des tapis d'entrée et des systèmes de tapis appropriés sont en place pour sécher les chaussures des visiteurs et enlever les débris qui s'y trouvent. Les tapis d'entrée sont efficaces lorsqu'il s'agit d'essuyer les chaussures mouillées et de protéger les planchers des effets néfastes de la poussière et des débris qui sont entraînés de l'extérieur vers l'intérieur. Beaucoup sont conçus avec un fil torsadé et thermofixé pour améliorer la quantité d'humidité qui peut être absorbée. Les clients et les employés pourront ainsi entrer et sortir en toute sécurité sans risque de glisser et de tomber.

 

Minimiser la propagation du rhume et de la grippe saisonnière

Le passage d'un temps plus chaud à un temps plus froid peut rendre les personnes plus vulnérables au rhume et à la grippe car cela peut réduire les défenses immunitaires. Ce risque est accru dans les petits espaces clos, comme les bureaux, où les gens toussent et éternuent. De tels symptômes peuvent se propager rapidement et avoir un impact sur la productivité des employés. Pour éviter que le rhume et la grippe ne se propagent dans les bureaux d'une entreprise, les facility managers peuvent encourager les employés à se laver les mains régulièrement en installant des affiches dans la cuisine et les toilettes et en leur fournissant des désinfectants pour les mains qu'ils peuvent garder au bureau. Ils devraient également s'assurer que les surfaces et les équipements (comme les téléphones, les claviers et les souris de PC) sont essuyés régulièrement.

 

Adapter la luminosité

Pour éviter les symptômes du trouble affectif saisonnier (TAS), lié à la quantité de lumière à laquelle les personnes sont exposées, les facility managers peuvent s'assurer que les fenêtres des bureaux ne sont pas obstruées par des stores épais et de gros objets. Il existe également plusieurs astuces pour faire croire au cerveau que la pièce est plus lumineuse qu'elle ne l'est. Cela comprend l'ajout de miroirs (reflétant la lumière autour de la pièce) ou le fait de peindre les murs d'une couleur vive.

Aujourd’hui, la plupart des immeubles de bureaux sont dotés de systèmes d'éclairage intégrés qui sont commandés par des capteurs. Cependant, si un bâtiment est équipé d'ampoules électriques actionnées par un interrupteur, le remplacement de ces dernières par des ampoules dites de lumière du jour peut faire la différence. Elles sont moins agressives que les ampoules fluorescentes et fournissent une quantité de lumière similaire à la lumière naturelle.

 

Lutter contre les nuisibles

Lorsque le temps se refroidit, différents nuisibles tentent de pénétrer à l'intérieur des bâtiments pour trouver un abri, de la chaleur et de la nourriture, causant ainsi quelques problèmes. Les hôtels et autres établissements d'hébergement par exemple, jouent un rôle important dans la propagation des punaises de lit en raison du nombre élevé de clients qu'ils reçoivent. Les araignées, les punaises de lit et les puces font partie des nuisibles les plus présents en automne. Selon les conditions météorologiques, les insectes piqueurs comme les guêpes et les abeilles peuvent souvent rester actifs au début de l'automne. Les cafards et les rongeurs peuvent commencer à migrer à l'intérieur pour échapper au froid. Les facility managers doivent s'assurer que les installations sont régulièrement nettoyées pour prévenir la propagation de ces ravageurs.