5 approches stratégiques de sourcing qui transforment le business

Les relations entre partenaires commerciaux évoluent et s’adaptent aux nouveaux besoins des marchés et une concurrence de plus en plus accrue. Dans ce contexte, de nouvelles formes d’alliances, de réseaux et de partenariats voient le jour. Alors quelles sont les approches stratégiques de sourcing qui émergent en réponse à l'évolution de l'offre et de la demande ?Le contexte de l'externalisation de services n'échappe pas à la règle. Les entreprises cherchent de plus en plus à se recentrer sur leur cœur de métier et ont désormais recours à l'externalisation de la quasi totalité de leurs activités non core business. Ainsis les besoins sont de plus en plus diversifiés. Pour ces raisons, nous assistons déjà à une évolution des relations entre prestataires et clients mais également entre prestataires eux-mêmes. Tout ceci ouvre la voie à des relations d'interdépendances.

Selon notre étude sur les l'avenir de l'externalisation, cinq stratégies de sourcing ont émergé pour répondre aux besoins de flexibilité, d'adaptabilité, de pilotage et de réactivité.5 modèles de sourcing en externalisation

Le crowdsourcing

Le crowdsourcing peut se définir comme le processus par lequel une entreprise choisit d’externaliser certaines tâches traditionnellement réalisées en interne vers un certain nombre de personnes externes à l’entreprise. En tablant sur les capacités de personnes externes à la société, les entreprises peuvent surmonter leurs faiblesses en termes de connaissances ou d’expérience et tirer parti de la capacité de travail et de l’apprentissage collectifs à un endroit donné.

Par rapport à une relation d’externalisation généralement liée à des contrats très stricts, le crowdsourcing est plutôt comparable à un service plug & play, où les activités sont réalisées à la demande. Ainsi, le crowdsourcing associe souvent de nombreuses personnes qui se portent volontaires ou des travailleurs à temps partiel. Chaque contributeur agit de sa propre initiative. TaskRabbit, EasyShift, Gigwalk et Uber sont quelques exemples récents de crowdsourcing rendu possible grâce aux interfaces mobiles et aux nouvelles technologies.

Avantages :

  • Simple et rapide
  • Recherche parmi un vaste réseau
  • Compétitif
  • Faible coût
  • Main-d’œuvre flexible

 

Risques :

  • Pas de standards de qualité
  • Exposition de données sensibles
  • Sécurité et responsabilité
  • Manque de contrôle et de surveillance
  • Manque d’approvisionnement

Crowd Sourcing

Le Solution Sourcing

Dans le cadre d’activités plus techniques et plus complexes, l’acquisition de solutions s’avère être une excellente alternative au crowdsourcing. Avec cette approche, un certain nombre de prestataires de services externes et indépendants sollicitent une solution pour une entreprise cliente.

L’acquisition de solutions permet d’aider les entreprises à trouver les meilleures idées et ressources pour résoudre des problématiques de plus en plus complexes, en leur donnant accès à tout un éventail de prestataires de services expérimentés.

Cette approche stratégique est donc principalement utilisée par des entreprises clientes recherchant une solution bien spécifique à un problème pour lequel il n’existe pour l’instant aucune réponse. La difficulté dans ce cas est la suivante : comment les entreprises peuvent-elles mettre en place des mesures pour des solutions qui n’ont encore jamais été développées ? L’illustration suivante montre un certain nombre d’autres risques associés à l’acquisition de solutions.

 

Avantages :

  • Processes rapides
  • Diversité de solutions
  • Encourage l’innovation
  • Abordable et facile à initier

 

Risques :

  • Pas de mesures contractuelles claires
  • Perte de contrôle
  • Des solutions en dehors du scope
  • Prix indicatifs / coûts cachés

Solution Sourcing

Le Network Sourcing

L’acquisition de réseaux va gagner de l’importance d’ici 2020. Elle se base sur trois types d’interactions :

  • Les réseaux d’achats : ils sont constitués d’au moins deux entreprises qui s’associent dans le but de bénéficier de tarifs plus avantageux que ceux qui pourraient être obtenus si chacune acquérait le même service individuellement.
  • Les réseaux de prestataires de services : ils permettent à leurs membres d’obtenir de l’aide d’une communauté de professionnels et d’experts du secteur pour résoudre les différents problèmes auxquels ils se trouvent confrontés.
  • Les interactions de réseau à réseau : elles se produisent lorsque les deux consortiums décrits ci-dessus entrent en contact pour l’achat et la prestation de services.

Cette forme de collaboration permet aux deux parties d’avoir accès à une plus grande expertise et à plus de ressources que ce qui aurait été possible de façon indépendante. Étant donné que l’acquisition de réseaux ne nécessite pas, pour les entreprises, de développer ou d’investir en interne dans certaines compétences et aptitudes, elle offre automatiquement aux membres du réseau plus de souplesse et d’agilité en termes d’organisation.

Avantages :

  • Accès augmenté aux services
  • Economies d’échelle
  • Favorable aux relations de partenariat
  • Création de standards et possibilité de benchmark
  • Amélioration de la réputation avec le co-branding

 

Risques :

  • Difficile à piloter
  • Partage complexe des responsabilités
  • Perte de contrôle
  • Dépendance
  • Manque de réactivité au changement

Network Sourcing

Le Co-sourcing

Le co-sourcing caractérise une relation commerciale à long terme entre deux entreprises, où les deux parties ont un intérêt direct mutuel à l’égard du résultat de la collaboration. En pratique, le co-sourcing correspond à un partenariat dans le cadre duquel le gestionnaire d’actifs et le prestataire de service créent des groupes de travail et des processus visant à offrir une aide personnalisée dans le cadre de différentes fonctions commerciales. Cette aide est fournie sur des périodes d’au moins trois à cinq ans. Avec cette approche, les parties créent une relation interdépendante où doit exister une intégration conséquente aux niveaux opérationnel et managérial.

Dans le cadre d’un accord de collaboration flexible, l’objectif doit être de créer un avantage concurrentiel grâce à cette relation. À terme, le co-sourcing permet aux deux parties de bénéficier d’une plus grande valeur (financière ou autre) et de prendre moins de risques.

Avantages :

  • Intérêts de partenariat
  • Encourage l’innovation
  • Transfert et partage de connaissances
  • Contrôle sur les processus
  • Favorise la transparence

 

Risques :

  • Coûts plus élevés
  • Besoin d’un grand nombre de ressources
  • Processus lents
  • Perte d’agilité et de flexibilité
  • ROI incertain

Co-Sourcing

Le Mesh Sourcing

Cette approche correspond à un environnement commercial intégré hyper-spécialisé et lié par des intérêts mutuels dans certains domaines, tels que les bénéfices, les valeurs ou le changement social. Ce terme reflète donc une approche de l’externalisation et de la prestation de service dans le cadre d’un écosystème collaboratif en réseau.

Les intérêts commerciaux s’entremêlent entre plusieurs entreprises, dans la mesure où il n’y a plus de distinction entre externalisation et pratique commerciale standard.

Comme le montre le graphique ci-dessus, un réseau « entremêlé » ne correspond pas à une relation individualisée. Il s’agit plutôt d’un système complexe de parties interdépendantes ayant chacune un intérêt direct à l’égard de la réussite et de la rentabilité des autres.

Le mesh sourcing doit être considéré comme une nouvelle approche de l’externalisation, permettant de venir en aide aux entreprises qui recherchent de nouveaux modes d’intégration pour générer un maximum de valeur et des rendements les plus durables possible.

Il s’agit donc de créer des interdépendances et des interconnexions entre les différents secteurs et marchés dans le but d’innover davantage, de gagner en efficacité et d’évoluer vers des pratiques plus durables.

Avantages :

  • Accès augmenté aux services
  • Economies d’échelle
  • Favorable aux relations de partenariat
  • Création de standards et possibilité de benchmark
  • Amélioration de la réputation avec le co-branding

 

Risques :

  • Difficile à piloter
  • Partage complexe des responsabilités
  • Perte de contrôle
  • Dépendance
  • Manque de réactivité au changement

Mesh Sourcing