4 tendances de marché qui impactent notre façon de travailler

Les environnements de travail se sont profondément transformés ces dix dernières années. Mais ce n’est rien comparé à la façon dont l'évolution des nouvelles structures organisationnelles vont impacter l’environnement de travail d’ici quelques années. Découvrons plus en détail les tendances qui vont impacter notre façon de travailler.Les consommateurs exigent de nouveaux types de produits et de services qui requièrent de nouveaux modes de production. Nous cherchons constamment à améliorer notre productivité ce qui influe sur la façon dont nous organisons notre travail.

4 tendances fortes se dessinent : l’essor des travailleurs du savoir, l’avènement de l’informatique et des appareils mobiles, de nouvelles générations de travailleurs (les générations X et Y) et enfin, les exigences liées à la mondialisation.

 

La mobilité des « travailleurs du savoir »

Apparut à la fin des années 50, le concept de « travailleur du savoir » répond à une « tertiarisation de l’économie » post-industrielle. L'intérêt se dirige vers les travailleurs des services: finance, santé, éducation, administration, services aux entreprises, services aux personnes. Les travailleurs du savoir sont ceux qui ont pour fonction de créer, diffuser ou vendre des connaissances ou des prestations intellectuelles. Il s’agit notamment des chercheurs et ingénieurs, des enseignants, des spécialistes de la communication, des professions libérales, des consultants, etc.

Le travail réalisé ne suit aucune routine et requiert généralement un assez haut degré de réflexion, de créativité et de compétences en résolution de problèmes.

 

L’explosion des nouvelles technologies

Depuis plus de 30 ans, les avancées dans le domaine informatique et des objets connectés ont profondément modifié notre façon de travailler. Et cette croissance exponentielle devrait se poursuivre sur les 15 prochaines années au moins et apporter encore davantage de progrès dans de nombreux domaines.

Il est difficile de savoir quelles technologies vont émerger dans le futur et quel sera leur impact. Cependant, certaines technologies sont déjà suffisamment avancées pour permettre d’en évaluer l’influence potentielle :

Les nouvelles technologies impactent positivement notre façon de travailler

De la génération X à la génération Y

La génération X définit le groupe démographique qui suit les Baby-Boomers. Ces personnes nées entre le début des années 60 et le début des années 80 occupent souvent des postes à responsabilité dans la société actuelle. Ce sont elles qui ont commencé à modifier nos rythmes de travail ces 20 dernières années.

La génération Y, qu’on appelle aussi souvent la génération du millénaire, succède à la génération X. Si l’on regarde vers l’avenir pour essayer de comprendre comment nos habitudes de travail vont changer, il faut d’abord bien comprendre les caractéristiques de la génération Y et ce dont elle a besoin en termes d’expérience de travail. On retrouve plusieurs profils types au sein des « Millenials » :

Les profils de travail des Millenials

La mondialisation et la pression du rendement

La mondialisation affecte notre façon de travailler d’au moins deux façons. Elle a tout d’abord une influence sur la disponibilité des talents. Pour faire simple, le vivier de talents disponibles est aujourd’hui bien plus vaste. Dans les pays en voie de développement, la main d’œuvre est de plus en plus qualifiée et globalement plus engagée dans des activités élaborées axées sur le service.

La conception même des postes et des environnements de travail se trouve fortement affectée par la plus grande dispersion géographique des talents et leur caractère multiculturel. D’ici 2020, les gens travailleront de plus en plus avec des collègues qu’ils n’auront jamais rencontrés, dans des contextes non familiers et dans des langues qu’ils ne maîtriseront pas forcément.

La deuxième influence de la mondialisation sur notre travail est la pression de rendement qui ne cesse de croître. Avant les années 80, les entreprises pouvaient produire des biens et disposer d’un marché intérieur sûr, sans trop de concurrence. À présent, des produits similaires sont vendus à des prix similaires ou inférieurs avec une qualité de service identique ou meilleure. L'innovation, elle, est copiée par la concurrence en quelques semaines. Cet état de fait impose une pression constante sur la gestion du travail et place l’externalisation et la délocalisation en bonne position sur l’agenda stratégique de n’importe quelle entreprise.

Vous souhaitez en savoir davantage sur les nouveaux modes de travail et sur les tendances en matière d'environnements de travail ? Téléchargez notre Livre Blanc ISS 2020 Vision "New ways of Working - the workplace of the future".

Livre Blanc ISS New Ways of working, l'avenir des environnements de travail