4 modes de consommation de café que les employeurs devraient prendre en considération

Le café a été découvert pour la première fois en Ethiopie. Selon des études universitaires, les communautés locales l'utilisaient comme sacrement lors des cérémonies et pour maintenir l'énergie et retarder la faim pendant la chasse.
Au fur et à mesure que les grains se répandaient dans d'autres parties d’Afrique, ils étaient utilisés comme monnaie d'échange pour le bétail et d'autres fournitures. Plus tard, la boisson est devenue très populaire au Moyen-Orient. Les cafés ont commencé à faire leur apparition permettant aux personnes de socialiser et de discuter d'idées intellectuelles et politiques. Mais finalement, ces lieux de rencontre ont commencé à inquiéter les chefs religieux car les personnes s'y rassemblaient aussi pour planifier des révolutions. 
Dans la société moderne, boire du café est une activité tellement ancrée dans notre vie quotidienne que nous en prenons à peine conscience, mais elle est très présente dans l'esprit des prestataires de services. Les pauses-café sont vitales pour le travailleur moderne.
Il existe quatre types de consommation de café sur le lieu de travail que les employeurs doivent prendre en considération : 

 

Le Café du matin

Le café du matin est consommé principalement au réveil. C'est le type de café que l'on boit pour commencer la journée avec une dose de caféine. 

Une enquête menée par ISS auprès de ses employés au Danemark et au Royaume-Uni montre que les britanniques sont plus susceptibles de quitter le bureau pour prendre leur café alors que les employés danois auront accès au café dans leur espace de travail.

 

Le Café client

Ce type de consommation est utilisé pour ouvrir la conversation lors de réunions avec les clients - il a un but social.

 

Le café d’habitude 

Le café d'habitude est un rituel qui permet à l’employé de faire une pause. Il fournit une bonne raison de se dégourdir les jambes et d'interagir socialement avec ses collègues. Il permet d'éviter d'être assis à un bureau et encourage ainsi la marche, ce qui est bénéfique pour la santé du travailleur. Souvent, le "café d'habitude" reste inachevé sur le bureau.

 

Le café social

Le café social est le mode de consommation le plus apprécié. Il repose sur des échanges informels entre collègues au sujet de vacances ou d’activités de fin de semaine autour d’un distributeur de café. 

L'étude d’ISS a montré que l’aspect social de l'expérience du café est le mieux noté pour les participants des deux pays. 

Il est important pour ceux qui gèrent les lieux de travail d'être conscients de ces quatre types de consommation de café afin de créer un environnement qui s’adapte à chaque situation. 

 

Touchpoints ISS

Pour offrir à nos clients une expérience de travail exceptionnelle, nous identifions des points de contact pour chaque interaction de service que nous avons avec les utilisateurs du bâtiment tout au long de leur parcours professionnel.

"Obtenir des boissons chaudes" définit l'un de ces points de contact le long du parcours de l'utilisateur. Pour nous, obtenir une boisson chaude dont un café n'est pas seulement une question de goût et de qualité des grains consommés. Il s'agit d'optimiser l'expérience positive que l'on attribue au fait de prendre une pause loin de son environnement de travail ou d'avoir une interaction sociale autour d'un café avec ses collègues et clients. 

En optimisant les points de contact des services tout au long du parcours professionnel et en développant des concepts de service et des expériences uniques qui couvrent tous les désirs et besoins des utilisateurs, nous visons chaque jour à créer un lieu de travail où les collaborateurs ne viennent pas parce qu'ils y sont obligés, mais parce que c'est exactement le lieu qu'ils veulent être.

 

Signe Adamsen
ISS, Head of Workplace Experience