Découvrez les avantages à embaucher des travailleurs seniors et la façon dont le FM peut les aider à s’épanouir

 

Augmentation de l’espérance de vie, réformes et suppression de l’âge de la retraite dans certains pays, autant de facteurs qui bouleversent le monde du travail et des seniors. 
Il y aura bientôt cinq générations sur un même lieu de travail – avec des besoins, des perspectives et des valeurs qui varient d’une génération à une autre.
Cela inclut les traditionalistes (nés de 1939 à 1947), les baby-boomers (nés de 1948 à 1963), la génération X (de 1964 à 1978), la génération Y (de 1979 à 1999) et la génération Z (née à partir de 2000).
Mais qu'est-ce que cela signifie en matière de gestion du lieu de travail ?

 

Initiatives en matière de santé
La promotion de la santé au travail doit être une priorité pour les prestataires de services car le vieillissement de la main-d’œuvre rime avec une augmentation des conditions à long terme. L’intensité du travail et le stress sont en hausse, avec des inquiétudes croissantes autour de la santé physique et mentale des malades. Les travailleurs plus âgés sont plus enclins à tout cela d’où la nécessité d’encourager les initiatives « healthy ». Pour l’organisation britannique à but non lucratif « Work Foundation », les coûts liés aux absences pour maladie et aux pertes de productivité sont estimés à plus de 100 milliards de livres (£) par an. La fondation affirme également que, d’ici à 2030, 40% de la population en âge de travailler aura une condition à long terme.

 

L’espace physique
Les prestataires de facility management ont maintenant l’habitude de créer des lieux de travail collaboratifs, flexibles, confortables, ouverts, spacieux et « verts ». Cependant, les seniors vivent leur environnement différemment et les prestataires de service doivent accorder une attention particulière à leurs besoins. Par exemple, les personnes plus âgées sont plus sensibles à la chaleur, au froid, à la lumière, au changement acoustique et au bruit sur le lieu de travail vs la génération X ou Y. Des espaces de repos « clos » peuvent donc être envisagés pour y pallier.

Les meubles « design », les bureaux ouverts et les meubles de salon ne sont pas forcément populaires auprès de cette génération et peuvent avoir l’effet inverse à savoir : se sentir exclu. Par conséquent, le FM DOIT offrir des espaces de travail adaptés aux besoins des seniors.

 

Collaboration intergénérationnelle
Retenir la génération traditionaliste ou silencieuse favorise le « mentoring » en jumelant l’expérience du senior avec une génération X, Y ou Z qui souhaite progresser dans un domaine ou améliorer ses compétences. Cette collaboration intergénérationnelle permet de conserver les connaissances et les compétences de l’organisation et d’accroître la socialisation au travail.

Fidéliser ou recruter des seniors pour des projets novateurs et les faire travailler avec des plus jeunes, c’est aussi accroître l’engagement des employés et le bien-être sur le lieu de travail. Une étude de 2016 de la University of Sydney Business School a révélé que les nouvelles générations étaient favorables à l’apprentissage des traditionalistes.

 

La génération « traditionaliste » dispose d’une solide expérience
Les seniors ne sont peut-être pas fraîchement diplômés et n’ont peut-être pas les mêmes compétences numériques que les plus jeunes, mais ils restent un avantage pour l’entreprise via d’autres moyens. Ils ont ainsi plus d’expérience, plus de compétences « pratiques » et sont plus communicatifs. Les traditionalistes ont une plus grande endurance et une influence positive sur le lieu de travail. Le FM d'aujourd’hui doit prendre en compte les besoins des seniors pour co-construire l’environnement de travail de demain.